Fin des Guidelines

Marc Jamoulle (@jamoulle) a fait une superbe réponse sur la liste de diffusion du CISP Club après que j’y avais attiré l’attention sur la vidéo "End of Guidelines – a parody of End of the Line". Je ne résiste pas à publier ici le travail de James McCormack (@medmyths) et le texte de Marc.


Bonjour


Je pense que vous n’avez pas pris la mesure de l’importance de la vidéo lancée par Mc Cormack et ses amis.


Ces gens la ne sont pas des rigolos; ce sont le plus souvent des grands auteurs, certains épidemiologistes cliniques, d’autres journalistes médicaux de talent auteurs de livres à succes, d’autres médecins de famille. Ce sont tous des champions de l’EBM. Il suffit de googler leur nom pour comprendre qu’ils savent de quoi ils parlent.


Ils sont aussi tous anglosaxons soit le monde US+UK+CAN+AUST dans les quels les assurances ne rigolent pas avec les applications EBM.


Ici en Belgique ou en France si vous ne respectez pas une guideline, personne ne va venir vous cherchez des pous.


Ce n’est pas forcément le cas pour les auteurs de la vidéo et par exemple Iona Heath ex présidente des MG UK sait que ne pas respecter une guideline, c’est s’attirer les foudres du NHS.


Nos collègues utilisent une video comique pour denoncer des situations absurdes et déclarer, ce à quoi nous devrions réfléchir intensément, que c’est le patient qui est au centre du jeu, que c’est pour lui qu’on fait la médecine et que c’est à lui, en connaissance et conscience, qu’il revient de décider. Vous voyez là l’influence du concept Shared Decision Making si bien défendu par Legare ou par Dee Mangin.


Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas ici de l’establiment médical mais de dissidents, qui lancent un cri d’alarme, cri très entendu dans toute l’Amérique latine si j’en crois les réactions sur les listes P4

Leave a Reply


− quatre = deux


css.php